Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Textes-du-Cinquieme-dimanche-de,256
        Textes du Cinquième dimanche de Pâques

Textes du Cinquième dimanche de Pâques

Année C

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er décembre 2000

Première lecture : Livre des Actes des Apôtres, chapitre 14, versets 21b à 27.

Nous sommes au terme du premier voyage « missionnaire » de Paul et de Barnabé. Ils sont revenus sur leurs pas pour confirmer dans leur foi les jeunes communautés chrétiennes qu’ils avaient suscitées par l’annonce du message pascal. Ils veulent leur donner un début d’organisation. Ils repassent ainsi à Antioche de Pisidie où nous étions dimanche dernier. De retour à Antioche d’où ils étaient partis, avec eux, toute la communauté rend grâce parce que Dieu avait ouvert aux nations païennes les portes de la foi.

Psaume 144.

Toutes les œuvres divines sont invitées à rendre grâce à Dieu pour ce qu’Il accomplit par les mains de ses serviteurs, ici, le travail de Paul et Barnabé.

Seconde lecture : Livre de l’Apocalypse de Saint Jean, chapitre 31, versets 1 à 5b.

Nous sommes dans la dernière partie du livre. Le visionnaire, s’inspirant des derniers chapitres du livre d’Isaïe (chap. 65, 17…par exemple), décrit la victoire définitive de Dieu sur les forces du Mal. Il va faire toutes choses nouvelles. Et il n’y aura plus de mer, car dans la mentalité de l’époque la mer était le séjour des forces du mal. Relisez l’épisode de la guérison du démoniaque gérasénien en Marc 5, 1…Ce monde nouveau, inauguré par la résurrection de Jésus trouve son achèvement définitif : Dieu sera tout en tous !

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean, chapitre 13, versets 31 à 33a, 35 & 35.

Les chapitres 13 à 17 .de l’évangile de Jean sont un peu comme le testament spirituel de Jésus. Jean ne nous rapporte pas l’institution de l’eucharistie mais il rapporte le lavement des pieds. Avec le verset 33 nous commençons le discours proprement dit de Jésus après la Cène. Vous aurez noté le passage de la 3ème personne à la 1ère personne.

La « gloire » dont il est question au verset 31 & 32 est le rayonnement de l’amour de Dieu qui va se manifester par l’acceptation par Jésus de sa tragique destiné : par sa mort librement assumée, il révèle l’amour de Dieu : Il n’est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime…Il est donc normal que ce soit maintenant que Jésus confie aux siens qui sont « ses petits enfants » son commandement nouveau , celui e l’amour fraternel. Au chapitre 15, verset 12, Jésus précisera la nouveauté de son commandement : il s’agit d’aimer comme Jésus a aimé les siens. C’est cet amour qui assurera la crédibilité de la prédication évangélique.

homelie

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter