Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Textes-du-24eme-Dimanche-du-Temps
        Textes du 24ème Dimanche du Temps ordinaire

Textes du 24ème Dimanche du Temps ordinaire

Année A

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er janvier 2001

Depuis le dernier dimanche du mois de juin, nous avons fait du chemin à la suite de Jésus, sous la conduite de l’évangéliste Matthieu. Nous avons aussi continué la lecture de la lettre de st Paul aux Romains.
Aujourd’hui vous retrouvez les commentaires bibliques des lectures de chaque dimanche en espérant ainsi vous aider à mieux nourrir votre vie de chrétien partageant chaque dimanche le Pain de la Parole et le Pain de la Vie, ces deux chemins par les quels le Seigneur Jésus vient nous rejoindre.

Première lecture : Livre de Ben Sirac le Sage , Chapitre 27, versets 30 à Chapitre 28 verset 7

Comme chaque dimanche du temps ordinaire la première lecture est toujours choisie en relation avec l’évangile du jour. Ce dimanche aborde le thème du pardon illustré par la parabole du débiteur impitoyable. Le pardon est la forme la plus haute de l’amour.

Le passage du livre de Ben Sirac le Sage est un écho de l’enseignement donné dans les synagogues de Jérusalem aux environs de l’an 18O avant J.C. C’est vers les années 50 avant J.C. que ce livre a été traduit en grec et introduit dans la Bible. Ce livre a souvent pour titre : L’Ecclésiastique parce que l’église ancienne l’utilisait pour la formation des catéchumènes. Le but de l’auteur était de montrer la supériorité de la sagesse du peuple d’Israël sur celle du peuple grec au milieu duquel le peuple de Dieu était à cette époque immergé.

Le verset-clé de ce texte est le dernier verset qui fait référence à l’alliance d’amour conclue par Dieu avec tous les hommes par l’intermédiaire du Peuple élu. : « Pense à l’alliance du Très-Haut et oublie l’erreur de ton, prochain ». Créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, nous avons à vivre à la manière de Dieu.

Psaume 102

Ce psaume est un psaume de bénédiction. Faisant appel à la générosité de Dieu, il est bien en place dans notre liturgie et peut nourrir notre prière personnelle en nous souvenant que jésus lui-même a prié ce psaume dont nous n’avons ici que quelques versets.

Lecture de l’Evangile selon saint Matthieu, Chapitre 18 verset 21 à 35

Du chapitre 16 nous sommes passés au chapitre 18. Le chapitre 17 évoquait en particulier la transfiguration. Le chapitre 18 est comme une sorte de discours sur l’Eglise. Dans ce chapitre Matthieu reprend des enseignements de Jésus qui constituent une série d’orientations données à la communauté à laquelle s’adresse l’évangéliste. Elles sont valables pour nous aujourd’hui.

C’est un texte étonnant. La disproportion entre les sommes évoquées laisse rêveur : Pour amasser la première somme il aurait fallu plusieurs centaines de siècles de travail. La seconde représente une journée de travail. Vous voyez la disproportion ! N’est-ce pas une façon de nous dire la gravité du péché qui offense l’amour infini de Dieu et blesse notre frère. La leçon est claire : nous avons à agir comme Dieu qui nous pardonne inlassablement nos péchés. Elle rejoint la prière du Notre Père : « Pardonne-nous nos offenses COMME nous pardonnons.. » A quelle conversion ne sommes-nous pas appelé à travers cette parabole ? Jésus nous ouvre le chemin : sa première parole sur la croix a été : « Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font… »

Seconde lecture : Lettre de st Paul aux Romains Chapitre 14, versets 7 à 9

Nous continuons la lecture de ce chapitre 14 dans lequel Paul donne un certain nombre de conseils pour vivre selon l’esprit de Jésus. Dans une attitude d’adoration véritable, Paul s’adresse à la conscience individuelle de chacun. Il serait bon que chaque fois que nous communions au Corps du Christ nous nous rappelions de telles recommandations de l’apôtre ! Pourquoi ne pas le faire ce dimanche ?

homelie

newsletter