Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Textes-de-la-fete-de-l-Epiphanie,186
        Textes de la fête de l’Epiphanie du Seigneur

Textes de la fête de l’Epiphanie du Seigneur

Année B

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 28 mars 2013

Première lecture : Livre du prophète Isaïe, Chapitre 60, versets 1 à 6

Ce passage est tiré de la troisième partie du livre du prophète Isaïe dont l’auteur est un lointain disciple du prophète Son message est destiner à soutenir la foi et le moral des ceux qui sont revenus de la longue captivité à Babylone qui se heurtent à aux nombreux problèmes que posent leur réinstallation et la reconstruction du temps. Il faut avoir vu un lever de soleil sur Jérusalem depuis le mont des oliviers. La vallée du Cédron est encore dans l’obscurité alors que les ors dont sont ornées les façades du temple rutilent sous la lumière du soleil levant. Belle image pour évoquer la gloire de Dieu. Le prophète Ezéchiel avait vu La « gloire de Dieu » signe de sa présence divine au milieu de son Peuple quitter le temple peu avant la destruction de ce dernier lors de la prise de Jérusalem en 587 par les armées de Nabuchodonosor, ce départ avait été provoqué par l’apostasie du Peuple et de ses dirigeants. Le prophète annonce le retour de cette gloire : « Debout Jérusalem, resplendis, elle est venue la lumière et la gloire s’est levée sur toi » Jérusalem qui est la figure de l’Eglise. Elle voit tous les peuples affluer vers elle comme mystérieusement attirés par son rayonnement. En Jésus Dieu se révèle à nous qui venons de fêter sa naissance. Mais cette révélation qui nous est faite ne nous est pas exclusivement réservée, elle est par nous destinée à toutes les nations : « Lève les yeux, regarde autour de toi, tous ils se rassemblent ».

Psaume 71

Ce psaume est dédié au roi Salomon à l’occasion de son accession au trône. Il a été remanié à une époque plus tardive pour en faire le portrait du messie à venir le vrai roi du monde. Les images très concrètes illustrées par les versets choisis par le lectionnaire Illustrent bien le mystère que nous célébrons en cette fête de l’épiphanie et dont va nous parler la seconde lecture : la révélation, la manifestation au monde d’un Dieu qui n’est qu’amour et qui rêve pour l’homme, pour tous les hommes un bonheur beaucoup plus grand que ce que nous osons imaginer. Cette révélation se fait aujourd’hui par l’église et n’oublions que l’église est chacun de nous.

Seconde lecture : Lettre aux Ephésiens Chapitre 3, versets 2...6

Cette lettre était de fait adressée par Paul à toutes les Eglises chrétiennes de la région. A cette époque Paul est en prison. Le passage retenu nous dit bien le sens de cette fête célébrée ce jour. Paul insiste sur le fait que cette révélation est destinée à toute l’humanité. L’épiphanie c’est maintenant et c’est par nous que cette révélation devient une réalité. C’est là toute notre mission de chrétiens dans le monde où nous vivons.

Lecture de l’Evangile selon saint Matthieu, Chapitre 2, versets 1 à 12.

Dans ce récit très coloré où les références à l’ancien testament sont nombreuses. C’est tout un enseignement qui nous est donné : celui de l’universalité du salut apporté aux hommes par Jésus-Christ. On nous dit aussi qui est Jésus.

Les mages viennent de l’orient (c’est à l’orient que se trouve la Perse, terre favorable aux devins, aux magiciens et aux mages. Ces derniers représentent tous les chercheurs de Dieu livrés à leur propre science. C’est grâce à ceux qui avaient reçu le message de la révélation mais qui n’avaient pas su le déchiffrer pour eux-mêmes, cette révélation que Dieu avait fait de lui-même au cours d’une logue histoire que les mages finiront par trouver celui qu’il cherchait. A travers les dons symboliques qu’ils vont faire, l’évangéliste nous dit qui est Jésus :
- Il est Dieu, le Fils de Dieu : c’est l’encens.
- La myrrhe qui est une gomme végétale utilisée pour l’embaumement des morts. Jésus sera mis a à mort. IL n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
- L’or nous dit que Jésus est roi à la manière de Dieu ; IL est celui qui sert et celui qui rassemble tout les hommes dispersés par le péché.

A travers le comportement du roi Hérode Mathieu nous dit ce que nous dira Luc lorsqu’il constate qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune et ce que dit Jean dans son prologue : « Il est venu chez les siens et les siens ne l’on pas reçu. »

Pour être fidèle à notre mission nous sommes invités comme les mages à revenir chez nous par un autre chemin, c’est à dire à vivre selon l’évangile, à nous convertir.

N.B. Matthieu n’a pas été chercher son étoile dans le cosmos mais dans le livre des Nombres : au chapitre 24, verset 17 : « Je le vois mais pas pour maintenant. Une étoile sort de Jacob… » Nous avons lu ce texte le lundi de la troisième semaine de l’avent : messe du 16 décembre.

homelie

newsletter