Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Textes-de-la-Sainte-Famille,185

Textes de la Sainte Famille

Année B

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er décembre 2002

Cette fête a été instituée par le pape Léon XIII en 1893 dans un siècle marqué par l’individualisme et l’emprise de plus en plus forte de l’état sur le vie sociale. L’église a voulu ainsi travailler à la restauration de la famille comme élément essentiel de l’apprentissage de la vie en société.

Dans une homélie datée du 5 janvier 1964, le Pape Paul VI, lors de son voyage en Terre Sainte a exalté la Sainte Famille comme lieu d’apprentissage de la vie sociale. Cette fête est un rappel à réfléchir au rôle irremplaçable de la famille dans la vie de notre monde et en particulier à sa mission éducatrice.

Première lecture : lecture du livre de la genèse, Chapitre 15, versets 1 à 6, et chapitre 21 versets 1 à 3

Cette première lecture est un montage entre ces deux chapitres : le chapitre 15 énonce la promesse faite par Dieu à Abraham de lui susciter une desçandance. Le second, le chapitre 21 nous dit comment Dieu réalise sa promesse avec la naissance d’Isaac.

Les divers épisodes rapportés dans les 6 chapitres intermédiaires dans leur crudité : ne nous nous disent-ils pas d’une façon très imagées que le mystère de la fécondité humaine est un don de Dieu ? Toute la bible ne nous dit-elle pas à travers le thème de l’Alliance que l’amour humain source de la fécondité est un don de Dieu puisque cette amour est comme le sacrement de cette l’amour de Dieu : selon la définition de Saint Jean : Dieu n’est qu’amour.

Psaume 104

Nous ne lisons que quelques strophes de ce long psaume qui nous montre la fidélité de Dieu à travers toute l’histoire d’Israël Cette fidélité est source de vie et de liberté.

Au verset 30 vous aurez notée la référence à l’Esprit-Saint le souffle de dieu, Il est l’Esprit créateur :
Tu envoies ton souffle, (l’esprit) ils sont créés.
Tu renouvelles la face de la terre.

Seconde lecture : Lecture de la lettre au Hébreux Chapitre 11, versets 8 à et chapitre 12 versets 17 à 19

Depuis longtemps l’ensemble des exégètes attribuent cette lettre à un disciple de Saint Paul ; elle est pour nous un bon exemple de la façon dont les chrétiens faisaient une relecture des épisodes bibliques à la lumière de la résurrection de Jésus.

Ainsi Isaac devient une figure de Jésus immolé sur l’autel de la croix au verset12 au sujet d’Abraham il nous est dit que déjà marqué par la mort il devient source de vie et déclare : qu’il pensait que Dieu peut aller jusqu’à ressusciter les morts c’est pourquoi son fils lui fut rendu et c’était prophétique.

Lecture de l’Evangile selon saint Luc, Chapitre 12, versets 22 à 40

Regardons les acteurs :

  • Une famille, la sainte famille, qui a un très grand souci de respecter le loi (cela est dit 5 fois) : et elle en rajoute ; car selon les prescriptions de loi les parents n’étaient pas tenus de présenter l’enfant au temple (voyez le livre de l’exode 13, 2 à 16 et livre des Nombres 18, 15) ;
  • Le vieillard Syméon un juste un veilleur qui attendait la consolation d’Israël (voyez Ezéchiel 33, 1 à 9) cette présentation de Jésus au Temple est une façon pour l’évangéliste de nous dire qui est cette enfant : celui qui sera la vrai temple de Dieu celui selon st Jean (2, 18). Le vieillard Syméon annonce la mission universelle de Jésus, la vraie lumière venant en ce monde pour toutes les nations ;
  • Une prophétesse, Anne.

Ce beau récit symbolique se termine avec le retour de la sainte famille à Nazareth, famille qui a été comme le creuset où Jésus s’est préparée à sa mission, devenant ainsi référence pour toutes les familles. L’Esprit qui animait les uns et les autres nous est communiqué et nous permet de vivre à la manière de la sainte famille.

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter