Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Textes-de-la-Sainte-Famille

Textes de la Sainte Famille

Année A

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er janvier 2001

Première lecture : Lecture du livre de Ben Sirac le Sage, Chapitre 3, versets 2 à 6, 12 à 14

Dans votre bible, vous trouverez ce livre sous le titre de « L’Ecclésiastique » Ce livre est un livre de sagesse rédigé à l’époque où Israël était sous la domination grecque et beaucoup de juifs étaient séduits par les richesses de la civilisation hellénistique. Son auteur veut les mettre en garde contre le danger de paganisme que véhicule cette culture. La « Sagesse » vient de Dieu. Elle semble bien en être un des attributs. Elle apporte avec elle le bonheur et l’harmonie avec le monde. Une des valeurs essentielles en est la famille. Ce chapitre 3 d’où est tiré notre lecture parle des devoirs envers les parents dans les 16 premiers versets. Tout est résumé dans les versets 3 & 4 . Dans le fait d’honorer les siens, se trouve bien évidemment l’amour dont nous nous devons d’entourer nos parents.

Cette lecture convient bien à la Sainte Famille… et on peut imaginer Jésus enfant et adolescent lisant lui-même ces versets…

Psaume 127

Ce petit psaume fait partie de cet ensemble des psaumes des montées qui étaient chantés par les pèlerins arrivant en vue de Jérusalem. Jésus l’a chanté avec Marie et Joseph montant ensemble vers Jérusalem…

Seconde lecture : Lettre de St Paul aux Colossiens, chapitre 3, versets 12 à 21

La porte d’entrée de la seconde partie de cette lettre dont nous lisons un extrait concerne les façons de vivre concrètement en chrétiens, en disciples de Jésus, est grandiose : « Puisque vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut » (chap ; 3, 1) Notre façon de vivre est de vivre en ressuscités ! Saint Paul rappelle que par le baptême nous avons été choisis….Il est évident que le verset 18 concernant les femmes est très marqué culturellement. Il est sûr que Paul ne s’exprimerait pas de cette façon aujourd’hui. Dans la lettre aux Ephésiens, abordant le même thème Paul dira aux hommes « aimez vos femmes comme le Christ aime l’église »…

Lecture de l’évangile selon saint Matthieu, Chapitre 2, versets 13 à 15 et 19 à 23

Cette lecture termine les deux chapitres qui concernent l’enfance de Jésus. Nous avons dit à propos des textes de la fête de Noël comment il nous fallait lire ces textes .

Il y a un parallélisme évident entre les deux parties du récit : versets 13 à 15 ( le récit du massacres des saints Innocents est omis) et versets 20 à 23. Trois songes jalonnent les deux récits. C’est dans la littérature biblique une des façons dont Dieu communique avec l’homme.

Il a derrière le récit de la fuite en Egypte des allusions à l’ancien testament. Remarquons aussi que Jésus est le nouveau Moïse : comme ce dernier menacé par le Pharaon est obligé de fuir, lui aussi Jésus fuit devant les menaces d’Hérode. Jean dira la même chose dans son prologue : « Il est venu chez les siens et les siens de l’ont pas reçu… » C’est aussi une annonce du rejet de Jésus par les autorités de son pays au terme de sa vie publique. Avec ce récit ( 2ème partie) se réalise la prophétie d’Osée au chapitre 11, 1 : « Quand Israël était jeune, je l’aimais et d’Egypte j’appelais mon fils. » Notons enfin que Joseph porte le même nom que celui qui autrefois sauva Israël de la famine en faisant venir son père et ses frères en Egypte . Relisez l’histoire de Joseph dans le livre de la Genèse, chapitres 37 à 47.

homelie

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter