Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux
http://paroisse-sceaux.fr/Monastere-Invisible
      Monastère Invisible

Monastère Invisible

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 30 novembre 2012

Le Monastère Invisible rassemble ceux qui, dans notre paroisse, portent tout particulièrement dans leur prière le souci des vocations sacerdotales ou religieuses.

Tous sont unis par le lien invisible de la prière et en communion avec le Service des vocations de notre diocèse.


<quote>Comment participer à la vie du Monastère Invisible ?

Chacun est libre de s’engager à prier, seul, en famille ou en groupe,

  • à la fréquence qu’il choisit : chaque jour, chaque semaine, chaque mois,
  • sous la forme qu’il décide : chapelet, Messe, médiation de la Parole de Dieu, prière personnelle, offrande d’une souffrance…

Une lettre de liaison est envoyée périodiquement aux membres du Monastère Invisible.

Contact  : Père Robert Vairon
Paroisse St Jean-Baptiste - Monastère Invisible - 1 rue du Docteur Berger 92330 SCEAUX

Editorial du Curé de la Paroisse

L’Eglise est un corps vivant composé de plusieurs membres. Lorsque « un membre souffre, c’est tout le corps qui souffre » Mais aussi quand un membre prie, c’est tout le corps qui bénéficie de cette prière.

A l’heure d’internet où les hommes sont connectés avec la terre entière pour échanger des informations les plus diverses, le Monastère Invisible propose une expérience bien plus profonde. Il s’agit de communier dans la prière avec d’autres baptisés, en portant les intentions de l’Eglise et spécialement celle des vocations.

Par la prière et l’offrande, la communion des membres de l’Eglise se resserre, elle rend tangible l’appartenance à un corps vivant dans lequel nous nous portons les unes les autres.

J’encourage vivement tous ceux qui voudront participer à cette belle initiative ; notre paroisse en sortira enrichie par cet échange de dons spirituels. Que le Seigneur vous bénisse.

Père Jean-Grégoire Houlon,
curé de saint Jean-Baptiste de Sceaux

homelie

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter